Les véritables spécialités mexicaines

Ecrit par Emilie Fouque s 21/08/19 10:17

Le Mexique est connu pour beaucoup de choses : ses vestiges mayas, ses plages paradisiaques, sa population chaleureuse… mais le Mexique est aussi un pays très riche pour sa cuisine.

En effet, avec des ingrédients de base comme le maïs, le haricot ou le piment, les Mexicains ont créé de délicieuses recettes très variées. Ici, je n’aborderai pas les classiques de la cuisine mexicaine comme les tacos, le guacamole ou les quesadillas mais la véritable cuisine mexicaine. Avec l’aide de mes collègues mexicains, j’ai récolté les meilleures spécialités du Mexique, épicées et savoureuses, peu connues des étrangers.

 

Chile relleno

 

C’est un poivron ou piment farcis, cuit au four, plat typique de la ville de Puebla. Le chile relleno a comme base un poivron vert ou un gros piment, assez large pour être rempli. Il est ensuite garni d’un mélange que l’on appelle “picadillo”: viande de porc hachée avec des raisins secs, noix et cannelle et de fromage. Cuit au four, c’est un plat purement mexicain et très rassasiant !

 

8187919139_bb518f9115_o

Tomascastelazo - Wikimedia Commons

 

Cochinita pibil

 

La cochinita pibil un plat venant de la péninsule de Yucatán, de porc mariné et cuit lentement, pour un rendu très tendre et goûtu. Dans la recette officielle, la viande utilisée est du cochon de lait (en espagnol cochinita, ou petit cochon), mariné dans du jus de citron ou orange amère très acide. Ce qui rend cette recette unique est l’annato, un dérivé de graine d’arbre rouge-orangé, qui donne sa couleur au plat et sa saveur particulière. Une manière traditionnelle de cuire ce plat est de poser la viande au dessus d’un trou creusé dans la terre, enflammé. Un plat à ne pas manquer si vous visitez la région de Yucatán !

 

1154885208_41b87ee538_o

Jennifer Woodard Maderazo - Flickr

 

Mole

 

C’est un des aliments les plus étranges que j’ai eu l’occasion de goûter : une sauce à base de… cacao ! C’est une sauce typique du Mexique, plus précisément de la ville de Puebla, composée d’ingrédients variés que peu de Mexicains arriveraient à citer dans leur totalité : cacao, piment, cacahuètes, amandes, tomatille, pruneaux sec, cannelle… Elle est généralement versée sur des morceaux de poulet.

Le mole le plus connu est le mole poblano, de Puebla, mais il existe une cinquantaine de moles différents : jaune, noir, vert ou même au fromage.

 

6865698100_a296769cec_o

Adam Goldberg - Flickr

 

Panuchos

 

Les panuchos sont des encas typiques de la région de Yucatán, qui se dégustent dans la rue, lors d’une sortie en famille ou entre amis. On en achète dans des panucherias avec un soda.

C’est un plat qui se compose d’une galette de maïs farcie de haricots noirs (frijoles), qui est ensuite frite. On y ajoute du choux, porc effilé, tomates, oignons rouges, avocat et jalapeños (piments piquants). Bref, un street food délicieux !

 

5318420418_ac3a41d4ba_o

MissyJo77 - Flickr

 

Pozole

 

Le pozole est un plat typique de la côte ouest mexicaine (régions de Nayarit, Guanajuato, Sonora). C’est une sorte de potée mexicaine. On en trouve des rouges, blanches ou vertes, en fonction des ingrédients de la sauce. On fait longuement bouillir les grains de maïs pour enlever la membrane fibreuse des grains. On y ajoute ensuite de la viande (porc, dinde ou poulet) et des piments… évidemment ! Comme décoration, on agrémente le plat d’ingrédients qui se trouvent sur toute table mexicaine : tortilla, avocat, coriandre, oignons et encore plus de piment !

Son origine est sanglante : à l’époque pré-hispanique, on sacrifiait des animaux en offrant leur cœur aux divinités, le reste du corps était ensuite cuit avec du maïs et partagé avec la communauté. On en faisait avec de la viande de porc, de chien ou encore de la chair humaine ! Quand le cannibalisme était encore légal...

 

Pozole

Meutia Chaerani  / Indradi Soemardjan - Wikimedia Commons

 

Chilaquiles

 

Les chilaquiles est un petit déjeuner typique que l’on trouve à travers tout le Mexique. Ils ont été inventés pour éviter de gaspiller les restes de tortilla.

Pour faire des chilaquiles, rien de plus simple : on fait frire des triangles de tortilla dans de l’huile de maïs et on les imbibe de sauce à base de tomate rouge ou verte, jalapeños, oignon et ail. On y agrémente du fromage frais, de la crème fraîche et oignons, pour un résultat savoureux. Enfin quelque chose qui change des petit-déjeuners classiques !

 

01_Chilaquiles_verdes_con_frijoles_chinos

Ismael Villafranco - Wikimedia Commons

 

Tamales

 

Tamal signifie entouré dans une langue aztèque. Le tamal est une sorte de papillote à la mexicaine, où l’on enveloppe un mélange dans une feuille d’épi de maïs ou de bananier. Ce met remonte au XVIè siècle et était très populaire, dû à sa facilité de transportation. C’était un peu comme nos sandwich à nous ! 

À la base mexicains, les tamales se sont propagés dans toute l’Amérique latine. Leur contenu varie en fonction des régions : un mélange de riz ou de maïs avec des légumes et de la viande (porc, boeuf, poulet ou encore poisson). Le tout est enveloppé dans la feuille et cuit à la vapeur. 

 

1185756314_bd3d5fc9a9_o

LRD615 - Flickr



Section dessert, pour une petite touche sucrée

 

Bananes flambées à la tequila 

 

Ce dessert mettra l’eau à la bouche à plus d’un ! La banane flambée à la tequila est une vraie spécialité mexicaine. Très simple : il suffit de faire fondre un peu de sucre dans une poêle, on y ajoute les bananes et une fois dorées, on flambe le tout à la tequila ! Un vrai délice. Pour les plus gourmands, on le sert avec une boule de glace ou un peu de chocolat.

 

6031940107_f9f6c3d296_o

Isabelle Hurbain-Palatin - Flickr

 

Churros con chocolate

 

Assez proches des churros que l’on connaît en Europe, les churros con chocolate sont servis avec un coulis de chocolat. Et les Mexicains en raffolent ! Servis au petit déjeuner et parfois au goûter, les churros sucrés et huileux mélangés au goût amer du chocolat forment un mélange délicieux. Difficile de n’en prendre qu’un !

 

27343655726_13c7a88b9b_o

Joy - Flickr

 

Pastel de elote

 

Un des meilleurs desserts mexicains. Savoureux et moelleux, c’est un gâteau au maïs, que l’on peut déguster à tout moment de la journée. Il est aussi très facile et rapide à faire: on y mélange farine de blé, farine et semoule de maïs, oeufs et lait et le tour est joué. Bon appétit !

 

43377364511_4d01323556_o

Joseph Ruiz - Flickr

 

La cuisine d'Amérique centrale vous intéresse ? Découvrez les spécialités cubaines.

Envie de partir au Mexique pour goûter ces spécialités ? 

 

Partager l'article
Plus d'articles

Abonnez-vous