Un animal terrifiant découvert dans un cénote

Ecrit par Etienne s 01/04/18 09:00

Au cours des 3 derniers mois, les autorités locales de l’état du Yucatan ont signalé plusieurs disparitions suspectes à proximité du cénote d’Ik Kil, un des célèbres puits sacrés mayas. Dans la soirée du 22 mars, le chef de la police de Mérida a tenu une conférence de presse forte en émotions.

 

Point presse Point presse © West Midlands Police

L’équipe Puraventura a suivi cette affaire de très près, on vous livre un résumé des faits détaillés !

 

Le point sur les disparitions

Le 9 janvier 2018 : en fin d’après-midi, un couple de touristes italiens se sépare de leur groupe, et disparaît à proximité du cénote.

Le 13 février 2018 : non loin du même cénote, un touriste français ne revient pas de sa balade digestive du repas de midi, aucune nouvelle depuis.

Et enfin, le 5 mars 2018 : au petit matin, une famille thaïlandaise quitte son hôtel de Pisté, au centre du Yucatan pour se rendre au cénote. Seules leurs serviettes de plage ainsi qu'une de leurs tongs ont été retrouvées.

 

Cénote à première vue paisible Cénote à première vue paisible © Flickr KoiQuestion

 

Le déroulement des recherches

Après une série de recherches infructueuses aux alentours du cénote d’Ik Kil, l’équipe dirigée par le sergent Enrico Gonzales a décidé de recourir à une technologie de pointe afin de continuer les recherches sous l’eau. Les clichés fournis par la caméra waterproof du robot sont édifiants. Il s'agit d'une nouvelle espèce d'axolotl dont la taille est estimée à 3 mètres ! Sur la photographie, vous pouvez voir l'animal en train de digérer une de ses victimes.

La taille de l'animal est estimé à 3 mètres

 

Le monde scientifique s’emballe

Dès sa révélation, la nouvelle a chamboulé le monde scientifique. Il apparaît clairement que le spécimen est proche parent de l'axolotl originaire du centre du Mexique. Comme son petit cousin, l'axolotl géant semble avoir un régime alimentaire strictement carnivore et n’hésite apparemment pas à attaquer les baigneurs. Les prochaines études nous apporterons certainement davantage de détails.

 

Un apport historique sur la civilisation maya

Saviez-vous que le nom “axolotl” vient directement du maya “Haxol’t” ? La signification “Haxol’t” serait "lézard croqueur". La découverte de ce nouveau spécimen a permis une avancée spectaculaire dans la compréhension des textes anciens. Et ce n'est pas tout, les scientifiques avancent des hypothèses encore plus intéressantes !

 

Un des murs relatant la fascination des Mayas pour l'axolotl géant © Flickr Paul Simpson

 

Les historiens sont unanimes ! Les anciens mayas considéraient en fait l'axolotl géant comme un animal sacré.

Selon les récits d’époque et les gravures retrouvées sur le site de Chichen Itza, lors des cérémonies rituelles, des individus sacrifiés étaient jetés dans les cénotes afin de “rassasier” l'axolotl. Grâce à cette découverte, nous savons désormais que ces derniers cherchaient seulement à nourrir leur animal de compagnie favori : l'axolotl géant !

 

Site de Chichen Itza Site de Chichen Itza © Flickr Zylenla

Ne vous inquiétez pas, nos circuits au Mexique sont certifiés sans axolotl géant croqueur de baigneur.

Partager l'article
Plus d'articles

Abonnez-vous