01 76 38 00 79

Lundi-vendredi : 15h-22h
Appeler un conseiller

Noël au Mexique : 5 bonnes choses à savoir !

Noël au Mexique : 5 bonnes choses à savoir !

0 Flares 0 Flares ×

Ah Noël … la famille, les traditions, les cadeaux, le Père Noël, le foie gras et la bûche ! 😀

Maintenant imaginez noël en été, les doigts de pied en éventail sur le sable blanc de Tulum et une Margarita à la main, ça vous tente ?

La réalité est pourtant bien différente pour les mexicains qui à cette occasion ont une multitude de traditions catholiques qui sont appliquées à la lettre.

1. Il n’y a pas de Père Noël au Mexique !

Bien loin des coutumes européennes, c’est l’enfant Jésus en personne qui apporte les cadeaux de Noël qui sont ensuite ouverts par les petits mexicains le 25 au matin.

Le Père Noël tel que nous le connaissons !

Le Père Noël tel que nous le connaissons !


2. Les dates sont différentes !

Les festivités de Noël commencent le 16 décembre et continuent pendant neuf jours consécutifs. Ces neuf jours symbolisent les neufs mois de grossesse de la vierge Marie et s’appellent “posadas”. En plus des posadas, la fête des rois mages du 6 janvier est également une tradition respectée. Les petits mexicains laissent leurs chaussures au pied du sapin pour recevoir de l’argent.

Ci-dessous une représentation de David, l’enfant Jésus et Marie dans une église mexicaine. 


3. Les Posadas

Qu’est ce que les posadas ? Cela signifie auberge en espagnol. Au seizième siècle, lorsque Marie et Joseph firent leurs pèlerinage à Bethléem, la ville de David et où naquit l’enfant Messie, ils demandaient l’aumône et se retrouvaient dans des auberges. C’est en souvenir de ce voyage que les mexicains célèbrent les posadas.

Lors des posadas,  la famille et les amis proches se regroupent pendant neuf soirs comme Marie et Joseph l’ont fait dans les auberges pendant leur voyage.  Chaque soir, le pèlerinage est joué tel une pièce de théâtre. Les enfants se rendent une bougie à la main et parfois déguisés ou une statue de saint à la main chez les voisins pour demander l’hospitalité. À la troisième maison, la tradition veut que les enfants reçoivent la charité. Dans la maison, “les pèlerins” chantent des chants de Noël. La fête s’en suit.

Selon les familles et les traditions, il est également possible que le groupe se divise en deux. Une partie du groupe reste dans la maison et l’autre partie se retrouve dehors. Deux personnes à l’extérieur ont une figurine de Marie et une de Joseph. Le groupe extérieur demande la charité en chanson et le groupe à l’intérieur refuse de la donner. Les chants continuent jusqu’à ce que les portes s’ouvrent et laissent entrer Marie et Joseph. Ensuite, des bougies sont allumées et tout le monde se regroupe pour un moment de convivialité.

Les posadas se jouent également dans les écoles sous la forme de pièce de théâtre :

Le pèlerinage de Marie et joseph jouait dans une école

Le pèlerinage de Marie et joseph jouait dans une école

Les posadas à l’école

Les posadas à l’école


Mais d’où vient la tradition ? 

D’après les historiens, les posadas ont été crées pour concurrencer les traditions aztèques. Du 7 au 26 décembre, les aztèques célébraient la naissance de Huitzilopochtli, dieu de la guerre. Au seizième siècle, afin que la foi chrétienne ne décroit pas, le Pape Sixte V donna le droit à Diego de Soria de reconstituer la naissance de l’enfant Jésus sous la forme d’une fête religieuse et théâtral. Celle-ci connue un grand succès et renforça la dévotion chrétienne des mexicains !

4. Les piñatas, elles servent à quoi ?

La piñata serait une tradition qui provient de Chine et que les Chinois utilisaient pour célébrer l’arrivée du printemps. L’italien Marco Polo, lors d’un voyage en Chine aurait été inspiré par l’idée et l’aurait ainsi rapportait en Italie. Cela expliquerait son nom d’origine “pignatta” qui veut dire “pot de terre fragile” en Italien. La tradition a charmé les espagnols qui l’ont adopté puis exportée au Mexique lors de la colonisation.

Traditionnellement, la piñata est composée d’un rond central qui représente la Terre et ses richesses. Les 7 picots colorés autours représentent les 7 péchés capitaux, ils sont censés séduire pour convaincre l’homme de pécher. la personne aux yeux bandés qui frappe la piñata représente la foi qui peux vaincre le diable. Les bonbons et autres sucreries représentent l’espoir. Notez que différentes versions existent quant à la représentation de la piñata.

Les piñatas sont détruites le dernier jour des posadas au réveillon de Noël par les enfants.

Une piñata traditionelle

Une piñata traditionelle


5. Mais Noël, n’est-ce pas aussi une histoire de gastronomie ?

Nous avons notre foie gras, notre vins, notre bûche et j’en passe ! Que mangent donc les mexicains à Noël ?

Il existe beaucoup de recettes de Noël mais voici les principales.

  1. El bacalao est un plat que l’on mange à Noël ou lors d’occasion tel que Pâques. Le plat se constitue de morues, oignon, tomates, piment, pomme de terres … etc.
  2. Pavo o Guajolote : voici la version mexicaine de la dinde ! Celle-ci est farci avec de la viande de porc ou de bœuf haché ou bien des légumes. Elle est cuite dans du vin blanc avec des pruneaux et des herbes.
  3. El Ponche est la boisson de Noël des mexicains. Pour la faire, il n’y a besoin que de 5 ingrédients : du tamarin, des morceaux de canne à sucre, de la pomme, de la goyave, des pruneaux et de l’aubépine du Mexique (appelée tejocotes).

La préparation del Ponche

La préparation del Ponche


El Ponche conclut ce reportage, j’espère vous avoir donné l’eau à la bouche et que vous êtes maintenant parés pour un Noël au Mexique ! En attendant et pour cette année toute l’équipe Viventura vous souhaite : ¡ Feliz Navidad ! 
Pour un aperçu de notre circuit au Mexique, cliquez ici 😉

 

Laisser un Commentaire

L'Auteur

Lola
Ayant le goût du voyage, Lola est partie explorer de nouveaux horizons très jeune. De Strasbourg - sa ville natale - à Melbourne en Australie pour un séjour en famille d’accueil à Lyon puis ... En savoir plus sur l'auteur...